TC-Val - Récits de course

Karim Baccouche et Antoine Turpin au Trail de Moncontour le 4 Décembre 2021

Mise à jour le Samedi, 11 Décembre 2021 16:52

Récit du Trail Menestrail de Moncontour

Cliquer sur les 2 photos pour les voir agrandies
Julie Bresset et Antoine Turpin au Trail de MoncontourKarim Baccouche et Antoine Turpin au Trail de Moncontour

Cette année encore, le Trail Menestrail de Moncontour fut à la hauteur de sa réputation et a tenu toutes ses promesses : de la pluie, du vent et surtout de la boue ! En regardant la météo de ces derniers jours, nous nous attendions avec Antoine à trouver des sentiers gras, mais en réalité, ce fut un vrai bourbier !

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette épreuve, il faut imaginer un circuit en monotrace sur de la tôle ondulée (certes, ce n’est pas un trail de montagne mais l’enchaînement des montées et descentes finit par entamer les organismes les plus « résistants ») en fond de vallée, avec des franchissements de rivière où l’on s’enfonce jusqu’aux genoux (et souvent jusqu’à mi-cuisse pour moi) sans oublier des raidillons souvent en devers rendant les appuis très instables, glissants et imposant souvent la marche voire la quadripédie. Il faut dire que les 700 traileurs du Grand Menestrail qui nous ont précédé plus tôt dans la matinée ont bien labouré le terrain.

Nous nous attendions aussi à une épreuve très relevée puisque l’édition 2020 avait été annulée et de nombreuses autres épreuves en 2021. De plus, les inscriptions en ligne avaient été prises d’assaut au point que j’ai dû « harceler » pendant plusieurs semaines l’organisateur pour décrocher un dossard. Information très vite confirmée à notre arrivée sur site en croisant la présence de nombreuses équipes (Scott, Berci, Endurance Shop,…) et la densité de traileurs bien « affutés » sous l’arche de départ.

Départ prudent pour tous les deux (même si je suis parti un peu plus vite qu’Antoine, mais je n’arrive jamais à partir avec le frein de parc complètement verrouillé) avec l’idée de ramasser « les morts » au fil de la course plutôt que de se faire « manger » au fil des kilomètres...et puis c’est meilleur pour le moral. La stratégie est plutôt payante puisqu’Antoine et moi parvenons à remonter respectivement plusieurs dizaines de concurrents. Pour ma part, je reste tranquille jusqu’à mi-parcours qui correspond aussi au point haut du tracé (La Chapelle) et profite de la descente pour mettre du rythme sur les parties les plus roulantes mais très vite les parties techniques et boueuses font chuter ma vitesse de course (il faut reconnaître que c’est compliqué de courir vite en quadrupédie). Même si aucun coureur ne m’a repris et que je fais une belle « remontada », la place (41ème) comme le chrono (2h22’) sont un peu décevants mais je suis content d’être venu, j’ai plutôt bien géré mon effort et décroché la 1ère place de Master 2 (la consolation des « vieux »).

Antoine de son côté tente de maintenir une allure constante, mais se fait rejoindre et même un peu distancer au km 18 par Julie Bresset. Il trouve qu’elle a une très belle foulée et de bons appuis dans les parties techniques (à ce moment-là il ne sait pas qu’il court dans la trace d’une championne), il recolle dans les derniers raidillons et termine avec elle en ayant la galanterie de la laisser franchir la ligne avant lui. Il termine 63ème en 2h27’. Il découvrira le lendemain matin qu’il fait la une des gazettes aux côtés d’une championne olympique de VTT !

Voir les 2 articles ci-dessous :
Ouest-France - Running : Julie Bresset, deuxième du Menestrail à Moncontour
Le Télégramme : Trail Menestrail de Moncontour : Julie Bresset deuxième du 24 km !

Après une halte à la station de lavage pour nous décrotter et un passage pour se changer à la voiture, retour le site pour récupérer notre précieux lot (bière IPA de la brasserie locale Launay aux couleurs du Menestrail) et recharger une partie des calories dépensées avec un burger, patates, salade Coleslow (plat très diététique !) et bière de récup’ avant de prendre la route. Finalement, nous sommes très contents de terminer cette année en dents de scie sur un trail très difficile et technique mais dans lequel nous avons pris beaucoup de plaisir.

Prochain objectif pour les deux compères : le Glazig fin janvier 2022.

Résultats complets du Menestrail :
https://www.klikego.com/resultats/menestrail-2021/1472150551876-7

   

Page 2 sur 46